fr lb pt en
 
29 septembre 2016

Bilan d’une année bien remplie

Premier anniversaire de Reech eng Hand - Tends la main aux réfugiés

Première année d’existence du projet Reech eng Hand – Tends la main aux réfugiés -, cela se fête !

Ce projet a en effet été lancé par Monseigneur Jean-Claude Hollerich lors d’une conférence de presse le 30 septembre 2015 et c’est maintenant l’occasion de faire le point sur ses différentes dimensions (sensibilisation, formation, activités d’accompagnement et d’intégration, logement, travail, récolte de fonds).

Reech eng Hand, un projet aux multiples dimensions…

  • La sensibilisation et l’information des communautés pastorales et communautés religieuses : au moyen d’un dépliant, d’affiches, d’un autocollant, d’un site internet (www.reech-eng-hand.lu), d’un numéro de contact (621 981 482), d’une Newsletter - la 6ème vient de paraître -, d’un stand au Festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté en mars 2016 à LuxExpo…

La sensibilisation et l’information s’adressent également aux personnes réfugiées.

- pour répondre aux besoins de 25 jeunes étudiants ayant terminé des études secondaires et ayant au moins un niveau A1 en français, Reech eng Hand a organisé pendant l’été un cours de français intensif (200 heures au total) grâce au soutien de l’Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte (projet mateneen). La remise des certificats de participation s’est déroulée le 21 septembre 2016 au Centre Jean XXIII en présence de la Ministre de la Famille et de l’Intégration Mme Corinne Cahen, le Vicaire Général M. Leo Wagener, le Président de l’Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte M. Pierre Bley, le Directeur du Centre Jean XXIII Prof. Jean Ehret, ainsi que des représentants de l’Université et de ProActif.

- un autre projet - une brochure d’information sur le Luxembourg « Le Luxembourg en poche » à l’attention des réfugiés (en français, anglais, arabe et farsi), accompagnée d’une application pour GSM - est en cours d’élaboration en partenariat avec l’Erwuessebildung et sera également financé grâce à l’Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte (projet mateneen)

  • La formation des bénévoles engagé-e-s dans les paroisses et les communautés religieuses
    200 personnes ont participé à la formation donnée par 9 formateurs bénévoles (thèmes : statuts et procédure, situation géopolitique au Moyent-Orient, introduction à l’approche interculturelle et au trauma, introduction à la mise en oeuvre d’un projet).
    Cette formation est reprise par l’Agence du Bénévolat à l’attention de nouveaux bénévoles.
  • L’accueil et l’accompagnement des réfugiés, afin de mettre en place des activités d’intégration pour les réfugiés
    Des groupes locaux de bénévoles présents dans tout le pays (voir la carte) organisent :
    - des activités d’accueil : distribution des repas dans certains foyers, moments de rencontre...
    - des activités d’intégration : cours de français, accompagnement de personnes ou de familles, activités culturelles et sportives (visites du pays, cuisine, football...)
    - un camp pour jeunes volontaires et réfugiés organisé cet été par la CVX dans 4 centres d’accueil gérés par la Caritas (avec le soutien e.a. de Reech eng Hand)

  • La recherche de logements
    Trouver des logements pour demandeurs de protection internationale et pour les réfugiés reconnus en mettant à disposition des maisons, des terrains, des appartements reste un grand défi.
    7 propositions de logement pour des réfugiés ont été faites par des particuliers, la société Lafayette a quant à elle mis à disposition un logement et un hangar devenu centre de collecte et de tri de vêtements géré conjointement par Caritas et la Croix-Rouge.
  • Dans le domaine de la recherche de travail
    un projet, e.a. de portfolios des diplômes et expériences de personnes DPI logeant encore dans des foyers, ainsi que la recherche de stages pour ces personnes, va débuter en partenariat avec le LCGB et avec le soutien de l’Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte (projet mateneen).
  • La récolte de fonds
    Plus de 20 actions de récolte de fonds ont été menées.
    La récolte de fonds n’est pas l’objectif prioritaire du projet, mais sert à soutenir les projets de Caritas (notamment les cours de langue pour les réfugiés) ou des projets menés au niveau local. Il est aussi possible de soutenir des projets des groupes locaux Reech eng Hand via la Fondation Ste Irmine.

Une organisation en réseau…

L’équipe de coordination est constituée de 4 personnes détachées à temps partiel pour ce projet. Cette équipe est entourée d’un groupe de pilotage composé d’experts (CEFIS, Caritas, CVX, représentante des communautés religieuses féminines, diacre permanent…).

Reech eng Hand collabore étroitement avec d’autres associations, organisations ou institutions oeuvrant pour les réfugiés au Luxembourg (OLAI, Caritas, ASTI, Croix-Rouge, Agence du Bénévolat…).

Mais surtout, des groupes locaux présents dans une grande partie du pays planifient et organisent les activités avec les réfugiés. Le lien avec l’équipe de coordination est assuré par la personne de contact de chaque groupe local : 37 personnes (pour 42 communautés pastorales ou autres) ont accepté cette mission au niveau des paroisses.

Le projet Reech eng Hand ne pourrait exister sans l’engagement exemplaire de nombreux bénévoles dans les paroisses, les associations et les communautés religieuses, grâce e.a. à des contacts personnels de longue durée.
Des liens ont ainsi pu se créer et s’approfondir entre différents groupes et personnes, avec des conséquences très positives sur la vie d’Église des différentes communautés impliquées.

MERCI à vous toutes et tous qui portez ce projet !

Reech eng Hand en chiffres-clé (au 1.09.2016)

37 personnes de contact au niveau des paroisses
200 personnes formées en 2015-2016
Plus de 30 groupes locaux Reech eng Hand en activité (paroisses ou communautés)
8 logements mis à disposition
1 hall, devenu centre de collecte et de tri de vêtements (géré par la Caritas et la Croix-Rouge)
Plus de 20 actions de récolte de dons.

Contact

Marie-Christine Ries, responsable
Paul Estgen, coordinateur
Dominique von Leipzig
Fränk Dimmer
52, rue Jules Wilhelm
L- 2728 Luxembourg

Site Reech eng Hand : www.reech-eng-hand.lu
N° de contact : 621 981 482
Courriel : reech-eng-hand cathol.lu

 
A r c h e v ê c h é   d e   L u x e m b o u r g    .    Ä e r z b i s t u m    L ë t z e b u e r g
© Archevêché de Luxembourg . Äerzbistum Lëtzebuerg
certains droits réservés . verschidde Rechter reservéiert
4 rue Genistre, L-1623 Luxembourg
Boîte postale 419, L-2014 Luxembourg
+352 46 20 23
archeveche cathol.lu