lb fr pt en
Hierdebréiwer & Messagen . Lettres pastorales & messages  
3 mars 2014

Lettre pastorale de l’Archevêque pour le temps du Carême

« Se convertir au Christ »

Chers frères et sœurs,

Le temps du Carême est toujours un moment favorable qui nous permet de réfléchir à notre foi. C’est particulièrement vrai cette année-ci, puisque nous nous sommes engagés en Église à Luxembourg sur un chemin de conversion au Christ. Rencontrer le Christ : en lisant l’Écriture Sainte, dans la prière personnelle ou en communauté, à travers les sacrements ou en présence du frère ou de la sœur qui a besoin d’aide. Pareille rencontre conduit à mieux comprendre et à se convertir pour vivre davantage en chrétien authentique et engagé.

Nous avons adopté un style de vie tellement plein de toutes sortes de choses et d’expériences diverses que nous devenons de parfaits consommateurs et que notre religion, voire Jésus Christ lui-même, se dénature en occupation parmi d’autres. Nous restons souvent accrochés au superficiel et nous n’atteignons plus les profondeurs. Nous perdons notre libre relation à Dieu et nous devenons des hommes pilotés par leurs habitudes et leurs envies. C’est dans ce contexte que le Christ s’adresse à nous et nous dit que le Royaume de Dieu est proche. Mais pour bien entendre sa voix dans notre société, il nous faut faire un travail sur nous-mêmes.

Aussi je propose de jeûner et de faire abstinence chaque vendredi en ce temps de préparation à la fête de Pâques. Un repas tout simple peut nous aider à décloisonner notre train-train quotidien et à nous ouvrir à l’appel du Christ. C’est en même temps un geste de solidarité envers les pauvres. Et ce serait si bien de ne pas le faire tout seul, mais de pouvoir le faire ensemble dans nos diverses communautés. Le jeûne et l’abstinence nous ouvrent le cœur et nous disposent davantage à la prière. Ne serait-ce pas non plus une occasion de prier davantage, d’entretenir le dialogue et le contact avec le Dieu vivant ? Sans la prière personnelle, que de choses nous échappent !

Le Carême est aussi l’occasion de faire l’aumône. Notre pape nous a encouragés à faire un geste, à donner une chose à laquelle nous tenons vraiment, afin de devenir plus libres et plus heureux. Dans notre monde globalisé, nous ne pouvons pas rester indifférents, alors que nous sommes confrontés à la misère qui l’habite. Certes, nous inventons bien vite des solutions à proposer aux gouvernements et aux organisations d’aide, mais l’enjeu est bien celui-ci : nous-mêmes, que pourrions-nous faire, et moi, que pourrais-je faire ?

Secouons-nous durant ce temps de Carême ! Ouvrons notre cœur aux détresses du monde qui existent aussi au Luxembourg. Seul celui qui ouvre les mains pour partager peut recevoir ce beau cadeau : la liberté des enfants de Dieu.

Le Carême est un temps de préparation de la grande Fête de Pâques où nous célébrons Jésus ressuscité d’entre les morts. Mais comment célébrer Pâques en vérité, si nous ne nous convertissons pas au Christ ?

Voici donc une dernière invitation : cette année, prenons plus particulièrement au sérieux la Passion de Jésus, et recueillons-nous devant son mystère. Ce serait bien de célébrer ensemble dans nos communautés pastorales, non seulement Pâques, mais aussi le dimanche des Rameaux, le Jeudi Saint et le Vendredi Saint, et, durant la Veillée pascale, de rencontrer du fond du coeur le Christ ressuscité.

En tant qu’Église, nous sommes confrontés à de nombreux défis : l’avenir de l’enseignement religieux, la rétribution future des prêtres et des collaborateurs laïcs en question, - et tout cela, dans le contexte d’une situation financière de l’Archevêché plus que préoccupante. Que de grands soucis pour notre Église ! Mais je sais aussi que chacun de vous porte des soucis personnels en son cœur, des inquiétudes et des souffrances, des séparations, la maladie, la mort.

Comme chrétiens nous sommes habités par l’espérance et cette espérance grandit en nous grâce à la proximité au Seigneur de la Vie.

C’est en ce sens que je vous souhaite à toutes et à tous un bon temps de Carême.

En profonde communion,

+ Jean-Claude Hollerich
Archevêque de Luxembourg

 
Ä e r z b i s t u m    L ë t z e b u e r g   .   A r c h e v ê c h é   d e   L u x e m b o u r g    .   
YouTube
SoundCloud
Twitter
Instagram
Facebook
WhatsApp 352 691 12 97 76
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
5 avenue Marie-Thérèse
Bâtiment H, 1er Étage
L-2132 Luxembourg
+352 44 74 34 01
com cathol.lu