fr lb pt en
 
29. März 2017

Accueil, accompagnement, formation et intégration

Rapport d’activité 2016 du projet diocésain en faveur des réfugiés “Reech eng Hand”

Quinze mois après le lancement officiel du projet, différentes activités à différents niveaux sont à mettre à l’actif de Reech eng Hand pour 2016.

1. Au niveau de l’équipe de coordination

1.1. Organisation

L’équipe de coordination s’est réunie au moins une fois par semaine, tandis que le groupe de pilotage de Reech eng Hand s’est retrouvé à 4 reprises pendant l’année.

Un certain nombre de visites ont été faites aux groupes locaux (9 juin: Senningerberg; 27 septembre: Christ-Roi; 29 septembre: Troisvierges; 26 octobre: Differdange; 29 novembre: Schifflange).

Deux matinées de rencontre et d’échanges, avec chaque fois des éléments de formation proposés par des experts et un repas convivial, pour tous les groupes locaux ont eu lieu le 27 février à Beidweiler et le 12 novembre à Bettembourg.

7 Newsletters ont été publiées pour informer bénévoles et autres personnes intéressées sur les projets, dernières nouvelles et petites annonces.

Mise en réseau entre personnes réfugiées et les communautés religieuses quant aux lieux et horaires de célébrations, à des demandes d’accompagnement spirituel…

La formation des bénévoles s’est poursuivie en 2016 avec une formation Reech eng Hand le 23 janvier à Hosingen (25 personnes).

Le besoin de formation des bénévoles étant également ressenti par d’autres associations, un groupe de travail rassemblant l’ASTI, la Croix-Rouge, Caritas, un représentant de l’OLAI et Reech eng Hand s’est formé, à l’initiative de l’Agence du Bénévolat. Grâce à des subsides du projet Mateneen de l’Oeuvre de Secours Grande-Duchesse Charlotte, les formations sont maintenant assurées par les associations membres du groupe de travail et coordonnées par l’Agence du Bénévolat. La première de ce type a eu lieu au Centre Jean XXIII le 18 juin.

1.2. Les projets soutenus par le projet Mateneen de l’Oeuvre de Secours Grande-Duchesse Charlotte

  • Un cours intensif de français pendant l’été 2016 (entraînement au niveau B2) au Centre Jean XXIII, pour 25 jeunes réfugiés qui souhaitent commencer ou poursuivre des études universitaires au Luxembourg: sélection des candidats, engagement d’un professeur diplômé pour la partie théorique et de deux assistantes pour la pratique de la langue.
    La remise officielle des diplômes a eu lieu le 21 septembre en présence du Président de l’Oeuvre, de la Ministre de la Famille, du Vicaire Général et du Directeur du Centre Jean XXIII.
  • Le projet Work Integration Portfolio (WIP): information, formation et suivi de personnes DPI quant à leur intégration dans le marché du travail (formations données en collaboration avec le LCGB): réalisation de portfolios avec les DPI sur leurs formations et connaissances (création de CV) et leurs projets d’insertion professionnelle (orientation avec si possible recherche de stages). Une méthodologie est élaborée, en parallèle avec la prise de contacts pour la mise en oeuvre.
  • Le projet «Le Luxembourg en poche»: guide en français, arabe, anglais, farsi sur la société, la culture et les habitudes au Luxembourg, à l’attention des personnes réfugiées: une première version est écrite.

2. Au niveau des groupes locaux

Ces groupes sont situés à :
- Mondercange et Schifflange
- Esch/Alzette
- Beaufort, Bech, Betzdorf, Consdorf, Echternach, Junglinster, Mompach et Rosport
- Boulaide, Esch/Sûre, Goesdorf, Lac de la Haute Sûre
- Troisvierges, Weiswampach, Wincrange
- Parc Hosingen, Putscheid, Vianden, Tandel
- Bertrange, Strassen
- Contern, Niederanven, Sandweiler, Schuttrange
- Kiischpelt, Wiltz, Winseler
- Bettendorf, Bourscheid, Erpeldange, Diekirch, Reisdorf
- Colmar-Berg, Ettelbruck, Feulen, Mertzig, Schieren
- Beckerich, Ell, Grosbous, Préizerdaul, Redange, Useldange, Vichten, Wahl
- Betzdorf, Biwer, Flaxweiler, Grevenmacher, Manternach, Mertert, Wormeldange
- Bettembourg, Frisange
- Käerjeng, Pétange
- Differdange
- Steinsel, Walferdange
- Hesperange, Roeser, Weiler-la-Tour

Ainsi que des communautés:
- Communauté italienne
- Communauté anglophone
- Communauté du Christ-Roi
- Conférence Nationale des Religieuses
- Communauté de Vie Chrétienne (CVX)
- Groupe Ignacien des Migrations (GIM)

Les groupes locaux «Reech eng Hand» gèrent le travail sur le terrain, en organisant, selon les équipes:

  • Des activités d’accueil: distribution des repas dans certains foyers (LuxExpo, Lily Unsen, Logopédie, Monopol, Ettelbruck…), des moments de rencontre...
  • Des activités d’intégration: cours d’appui en langues, aide aux devoirs, activités pour enfants, accompagnement de personnes seules ou de familles, aide matérielle et administrative, activités culturelles et sportives (visites du pays, cuisine, football, bricolage...).

La recherche de logements et de travail

Au cours de l’année 2016, quelques logements ont pu être trouvés par des groupes locaux pour des familles ayant obtenu le statut, e.a. à Differdange, en collaboration avec Caritas. En ce qui concerne la recherche de travail, différents groupes locaux ont accompagné des personnes pour des contacts et formalités administratives.

La récolte de fonds

Plusieurs groupes locaux se sont lancés dans la collecte de fonds pour leurs projets locaux, en faisant des appels à don via la Fondation Ste Irmine. Ainsi un total de 58.651,19 euros a été récolté pour l’année 2016 (transferts aux groupes locaux et financement de projets dédiés).

3. Collaboration avec d’autres associations et institutions

  • Camp rassemblant de jeunes résidents et de jeunes réfugiés habitant 4 foyers gérés par Caritas, pour faire des activités (ateliers, sport, musique, visites...), du 3 au 24 août 2016.
    Organisation: CVX, en collaboration avec les Pères Jésuites, Caritas, Reech eng Hand et les Soeurs de la Doctrine chrétienne.
  • Affiche «Luxembourg terre d’accueil et de paix religieuse» élaborée par Reech eng Hand et les communautés religieuses établies au Luxembourg, notamment avec le Conseil des Églises chrétiennes. Ces affiches seront apposées dans les foyers et autres lieux de rencontre de personnes réfugiées.
  • Plateforme «Afghanistan is not Safe»: une initiative du Collectif Réfugiés Luxembourg, Passerell asbl, Reech eng Hand, Cercle de Coopération des ONG... Une conférence de presse a été organisée le 28 novembre pour informer sur la situation en Afghanistan et pour dénoncer le Joint Way Forward on Migration Issues signé le 2 octobre 2016 entre l’Union Européenne et l’Afghanistan.
  • Fête pour l’intégration mutuelle des personnes réfugiées vivant sur le territoire de la Ville de Luxembourg et des résidents, avec le soutien du Service Intégration et besoins spécifiques de la Ville de Luxembourg : fête de l’Aïd el Fitr le 6 juillet au Centre culturel de Bonnevoie (environ 300 personnes) en collaboration avec l’association Refugees Luxembourg.
  • Participation au Ronnen Dësch, plateforme des institutions et associations actives dans l’accueil et l’accompagnement de réfugiés: 2 réunions.
  • Participation aux Consultations annuelles du HCR avec les ONG (Genève, 15-17 juin 2016) sur le thème des jeunes réfugiés.

Mars 2017

www.reech-eng-hand.lu

 
A r c h e v ê c h é   d e   L u x e m b o u r g    .    Ä e r z b i s t u m    L ë t z e b u e r g
© Archevêché de Luxembourg . Äerzbistum Lëtzebuerg
certains droits réservés . verschidde Rechter reservéiert
4 rue Genistre, L-1623 Luxembourg
Boîte postale 419, L-2014 Luxembourg
+352 46 20 23
archeveche cathol.lu