lb fr pt en
 
11 septembre 2018

Jamais nous ne pourrons transmettre l’atmosphère et l’expérience que nous avons vécues

Regard sur la rencontre mondiale des familles à Dublin

Avec ces journées mondiales de la famille, les catholiques de l’Irlande ont donné un exemple d’énergie enthousiaste et de vitalité moderne et réaliste. L’organisation de plusieurs manifestations importantes pour un public si vaste et international, basée sur des bénévoles était une entreprise de grande envergure. Dès l’annonce de la manifestation la détermination et la rapidité de grandes décisions de base pouvaient surprendre : Sur le site web (www.wmf.com on découvrait très tôt l´hymne spécialement composé pour l´occasion, les programmes préparatifs pour les paroisses, une nouvelle icône ; les films sur Amoris Laetitia. Pour les milliers de participants il y avait l´embarras du choix : de nombreuses conférences, où on pouvait écouter plutôt la sagesse issue de la vie chrétienne que la doctrine, enrichie d’expériences ; des workshops, un programme très riche dans le « teensvillage » ou l´espace Kids, un lieu de prière ou des spectacles. Le tout encadré par une marée de bénévoles de tous âges qui visiblement étaient contents d’être au service. Pendant les pauses de nombreux groupes de jeunes musiciens offraient des danses et mélodies irlandais, créant une atmosphère de vacances et de gaieté. D’ailleurs la participation active et la responsabilité laissée aux jeunes dans l’organisation était une richesse. Autre point remarquable dans toutes les manifestations : la valeur donnée aux expériences de la vie quotidienne, basée sur l’évangile. Et là tous et chacun peuvent devenir protagonistes et chaque histoire devient sacrée. Les happenings de l’après-midi du congrès, suivie d’une messe simple, mais festive étaient spirituellement riches et touchantes pour leur beauté : l’usage des symboles, les couleurs, la musique rendaient bien supportables les intempéries la pluie mais non sans arc-en-ciel...

Nous étions touchés de voir par exemple des bénévoles nettoyant des milliers de chaises mouillées... De nombreuses familles dans tout le pays ont accueilli des pèlerins. Une partie du groupe luxembourgeois était logé à Leixlip ; un village fleuri dont on n’oubliera pas de si vite les leçons d’hospitalité exquise et sans faille. Avec eux nous avons pu dialoguer sur les soucis actuels de l’Église catholique irlandaise mais aussi accueillir leur souffrance causée par « des politiciens et une presse trop anticléricale et tendancieuse ».

L’attente de l’arrivée du pape était grande mais aussi un souci : « Comment ça va aller ? ». Samedi soir une explosion de joie dans le stade Croke Park avec 80.000 personnes, qui pouvaient assister à un programme hautement artistique et plein de beauté et de couleur.
Mais ce qui nous a aussi très touchés ce sont les témoignages touchants et forts. "Je suis ici pour témoigner de ma foi répétait plus d´un... Le dimanche la pluie et le brouillard gris et dense ont donné des frissons, inhabituels au mois d’août... L’accueil par les enfants du pape à Knock n’en était pas moins chaleureux. Néanmoins il fallait du courage pour se mettre en route à pied vers la messe avec le pape dans l’énorme parc Phoenix... et sans doute beaucoup de personnes ont raisonnablement décidé de suivre l’émission télé à la maison. Pourtant des jeunes familles., des jeunes accompagnant leur grands-parents...se sont mis en route. La pluie et le vent étaient à certains moments plutôt terribles. Et pourtant : une joie visible, contagieuse se lisait sur le visage du pape lors de son passage parmi la foule ; il redevenait sérieux et humble lors de la demande du pardon pour tous les abus terribles qui sont comme des flagellations, présent dans les esprits. Durant l’homélie pourtant une parole de confiance : l’Esprit saint est chaque fois nouveau et chacun de nous peut mettre sa confiance en son aide. La famille comme lieu d’apprentissage de la plus haute forme d’humanisation a été mise encore en relief dans des termes riches et non sans réalisme.

Nous, le groupe multiculturel du Luxembourg, nous nous sommes sentis privilégiés d’avoir pu participer à la rencontre mondiale des familles, car « jamais nous ne pourrons transmettre l’atmosphère et l’expérience que nous avons vécue », comme le disait un d’entre nous.

Anni Hesius

World Family Meeting : Slides (PDF)
 
Ä e r z b i s t u m    L ë t z e b u e r g   .   A r c h e v ê c h é   d e   L u x e m b o u r g    .   
YouTube
SoundCloud
Twitter
Instagram
Facebook
Service Kommunikatioun a Press
Äerzbistum Lëtzebuerg

© Verschidde Rechter reservéiert
Dateschutz
5 avenue Marie-Thérèse
Gebei H, 1. Stack
L-2132 Lëtzebuerg
+352 44 74 34 01
com cathol.lu