lb fr pt en
Flüchtlingen a Migranten . Réfugiés et Migrants  
6 septembre 2015

Le Pape appelle chaque paroisse en Europe à accueillir une famille de réfugiés

La Miséricorde de Dieu doit être visible « à travers nos œuvres »

(RV) Alors que l’Europe fait actuellement face à une crise migratoire, la plus grave sur le continent depuis 1945 et que ces derniers jours de nombreux pays européens, Allemagne et Autriche en particulier, ont accueillis des milliers de migrants, le Saint-Père a appelé dimanche 6 septembre, au terme de la prière de l’angélus, à accomplir « un geste concret » de miséricorde en accueillant des refugiés. « Face à la tragédie de dizaines de milliers de réfugiés qui fuient la mort, liée à la guerre et à la faim, et sont en chemin vers une espérance de vie, l’Évangile nous appelle à être proche des plus petits et des personnes abandonnées. À leur donner une espérance concrète. Nous ne pouvons pas seulement dire « courage, patience !... » L’espérance est combative, avec la ténacité de celui qui avance vers un but sûr ».

Le Saint-Père appelle donc, en vue du Jubilé de la Miséricorde, chaque paroisse, chaque communauté religieuse, chaque monastère et sanctuaire de toute l’Europe à accueillir une famille de réfugiés, à commencer par le diocèse de Rome ». Il s’agit, précise le Pape, « d’un geste concret en préparation à l’Année Sainte » qui débutera le 8 décembre prochain. La Miséricorde de Dieu doit être visible « à travers nos œuvres » insiste-t-il, faisant référence au témoignage de Mère Teresa de Calcutta, dont l’anniversaire de la mort était célébré ce samedi 5 septembre. Le Saint-Père annonce que, dans les prochains jours, les « deux paroisses du Vatican accueilleront deux familles de réfugiés » et il conclut en s’adressant directement aux évêques européens, « vrai pasteurs » afin que « dans leurs diocèses ils soutiennent son appel, en se souvenant que la miséricorde est le second nom de l’amour ».

Un millier de nouveaux réfugiés en provenance de Hongrie via l’Autriche sont arrivés dimanche matin en Allemagne. Pour la seule journée de samedi, quelque 8.000 migrants sont entrés sur le territoire allemand, a indiqué la police fédérale. L’Allemagne et l’Autriche avaient donné leur accord vendredi pour accueillir les milliers de réfugiés bloqués depuis plusieurs jours en Hongrie. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, doit présenter cette semaine à Strasbourg une nouvelle proposition pour « relocaliser » dans toute l’Europe 120.000 réfugiés supplémentaires, actuellement en Italie, en Grèce et en Hongrie. La chef de la diplomatie européenne, a elle exhorté samedi les 28 membres de l’Union européenne à rester « unis » et à agir « efficacement » . « Nous sommes face à un événement dramatique » qui « va durer », a prévenu Federica Mogherini.

L’accueil des migrants, un défi pour les Églises de toute l’Europe

Le Pape François a lancé ce 6 septembre un vibrant appel pour la prise en charge de réfugiés par toutes les communautés paroissiales en Europe. Le père Federico Lombardi, directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, a insisté sur le fait que le Pape voulait bien impliquer l’Europe entière dans cette démarche, et non seulement certains lieux spécifiques. Il souhaite que « la communauté catholique se fasse animatrice de l’accueil dans une logique de solidarité concrète vécue à l’échelle continentale. »

« Cet appel à une réponse créative et généreuse, qui nait dans le cœur du Pape dans le contexte de la préparation au Jubilé de la Miséricorde qui doit être vécu à travers les œuvres, et ne se réfère pas à un plan opérationnel ou organisationnel prédéfini » , a précisé le père Lombardi, qui pour éviter tout malentendu, a rappelé que « quand le Pape parle des paroisses, il parle des communautés paroissiales, insérées dans leurs territoire, et non seulement des curés avec leurs maisons « canoniques » : les communautés paroissiales pourront trouver dans des formules diverses les voies adaptées pour réaliser cet accueil. »

Par ailleurs, quand il parle des communautés religieuses, il faut penser aux paroles fortes déjà utilisées par le Pape François lors de sa visite au centre Astalli de Rome, un espace géré par le JRS (Jesuit Refugee Service), le 10 septembre 2013. « Le Seigneur appelle à vivre avec plus de courage et de générosité l’accueil dans les communautés, dans les maisons, dans les couvents vides... Chers religieux et religieuses, les couvents vides ne servent pas à l’Église pour les transformer en hôtels et en tirer des bénéfices. Les couvents vides ne sont pas à nous, ils appartiennent à la chair du Christ que sont les réfugiés. Certes ce n’est pas quelque chose de simple, il faut des critères, de la responsabilité, mais aussi du courage. Nous faisons beaucoup, peut-être sommes-nous appelés à faire plus, en accueillant et en partageant avec décision ce que la Providence nous a donnés pour servir », avait alors déclaré le Pape François.

En ce qui concerne les deux paroisses du Vatican évoquées par le Pape François, il s’agit de la paroisse Sainte-Anne et de la basilique Saint-Pierre, « qui sont deux réalités diverses l’une de l’autre et trouveront donc chacune leur propre mode pour répondre à l’appel du Pape », a précisé le père Lombardi.

Interrogé par nos confrères du service italien de Radio Vatican, le cardinal Angelo Bagnasco, président de la conférence épiscopale italienne, a déclaré que l’Eglise italienne était prête à se mobiliser pour répondre à ce appel.

De nombreuses paroisses sont déjà mobilisées depuis longtemps, notamment en France, pour l’accueil de réfugiés venant de pays en guerre.

C’est le cas dans le diocèse d’Autun-Chalon-Mâcon, où aura lieu le 4 octobre prochain, comme chaque année, un grand rassemblement de la solidarité. Mgr Benoît Rivière, l’évêque d’Autun , réagit à l’appel du Pape et évoque les initiatives qui existent dans son diocèse. Il est interrogé par Hélène Destombes.

(Tratto dall’archivio della Radio Vaticana)...

 
Ä e r z b i s t u m    L ë t z e b u e r g   .   A r c h e v ê c h é   d e   L u x e m b o u r g    .   
YouTube
SoundCloud
Twitter
Instagram
Facebook
Flickr
WhatsApp 352 691 12 97 76
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
5 avenue Marie-Thérèse
Bâtiment H, 1er Étage
L-2132 Luxembourg
+352 44 74 34 01
com cathol.lu