lb fr pt en de
Verséinung . Réconciliation  
27 septembre 2016

FAQ

Recevoir l’absolution (le pardon) de ses péchés (de ses fautes).

Je voudrais aller à la confession. Que dois-je faire ?

Il est préférable de se renseigner auprès d’un prêtre. Dans beaucoup d’églises les heures de confession sont fixées (comme par exemple à la cathédrale). On peut aussi aller se confesser dans les monastères (comme au monastère bénédictin de Clervaux) ou dans une communauté (chez les jésuites du Christ-Roi) ou encore demander à un prêtre de paroisse une confession personnelle dans un parloir, en privé.

Dois-je obligatoirement me confesser dans un confessionnal ?

Il ne faut pas obligatoirement se confesser dans un confessionnal. Mais beaucoup préfèrent le confessionnal à cause de l’anonymat qu’il procure. D’autres avouent préférer un lieu d’échange discret (tel un parloir) avec un prêtre. Cependant il faut savoir que l’on peut se confesser partout.

Dois-je me confesser à un prêtre ?

Seul le prêtre peut administrer l’absolution (accorder le pardon des fautes au nom de Jésus).

Comment se déroule la « confession » ?

- * Avant la confession : Je pense à ma vie, à mes actes, pensées et sentiments. Je pense à ce que j’ai fait de mal. Je décide avec une ferme volonté de me changer.
- * La confession : Je confesse au prêtre ma faute et demande pardon à Jésus. Le prêtre m’aide à orienter ma vie à nouveau. Il m’absout de ma faute et me demande de dire une prière ou de faire une œuvre de charité.
- * Après la confession : Je remercie Jésus. Je tente à nouveau de suivre la bonne voie (Jésus) et de vivre en vérité pour de bon.

Combien de fois devriez-vous aller à la confession ?

Vous pouvez aller vous confesser aussi souvent que vous le souhaitez. L’Église invite les fidèles, à aller se confesser au moins une fois par an (par exemple : pendant le temps de carême pour se préparer à Pâques,...).

Est-ce qu’un prêtre peut répéter ce que j’ai dit au confessionnal ?

Le prêtre est soumis au secret de la confession. Il est obligé de garder le silence sur tout ce qui lui est confié lors de la confession. Il ne peut même pas briser ce silence lorsqu’il est appelé à témoigner au tribunal d’une cours de justice.

 
Ä e r z b i s t u m    L ë t z e b u e r g   .   A r c h e v ê c h é   d e   L u x e m b o u r g    .   
YouTube
SoundCloud
Twitter
Instagram
Facebook
Flickr
WhatsApp 352 691 12 97 76
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
5 avenue Marie-Thérèse
Bâtiment H, 1er Étage
L-2132 Luxembourg
+352 44 74 34 01
com cathol.lu